Archives du mot-clé recherche

Un Chinois d’outremer se démarque dans le milieu international des mathématiques

Écrit par CHINA GAZE

Yitang Zhang, un mathématicien chinois d'outremer, enseignant actuellement dans les départements de mathématiques et des statistiques de l'Université du New Hampshire a récemment publié un article sur la conjecture des nombres premiers jumeaux dans les prestigieuses Annales des mathématiques.

Yitang Zhang, un mathématicien chinois d’outremer, enseignant actuellement dans les départements de mathématiques et des statistiques de l’Université du New Hampshire a récemment publié un article sur la conjecture des nombres premiers jumeaux dans les prestigieuses Annales des mathématiques.

Yitang Zhang, un mathématicien chinois d’outremer, enseignant actuellement dans les départements de mathématiques et des statistiques de l’Université du New Hampshire, s’est démarqué dans le milieu international des mathématiques avec la publication récente d’un article sur la conjecture des nombres premiers jumeaux. Grâce à cette avancée sur un problème mathématique ancien, ce mathématicien modeste et peu connu a soudain attiré l’attention des grands médias et a été applaudi comme un génie discret devenu célèbre en peu de temps.

La conjecture des nombres premiers jumeaux

En avril 2013, Yitang Zhang a soumis son article au sujet des « écarts entre les nombres premiers » aux prestigieuses Annales des mathématiques. Cette immense avancée a bouleversé les mathématiciens du monde entier. C’est la première fois qu’une personne prouve l’existence d’une infinité de nombres premiers jumeaux séparés par un seul nombre.

Inspiration lors d’une visite à un ami

Le Dr Zhang étudiait la conjecture des nombres premiers jumeaux depuis quatre ans, mais la solution ne s’est présentée à lui qu’en juillet dernier alors qu’il rendait visite à un ami dans le Colorado.

La preuve amenée par le Dr Zhang est très claire et convaincante et sa découverte est non seulement une avancée incroyable, mais représente aussi une étape importante pour le monde des mathématiques.

Yitang Zhang a repoussé une offre d'un éminent institut de recherches en Chine et a précisé que rentrer en Chine pourrait ne pas être positif pour son travail. (Autorisation de l'Université du New Hampshire)

Yitang Zhang a repoussé une offre d’un éminent institut de recherches en Chine et a précisé que rentrer en Chine pourrait ne pas être positif pour son travail. (Autorisation de l’Université du New Hampshire)

Henryk Iwaniec, un spécialiste américain de la théorie mathématique et aussi l’un des éditeurs du journal britannique Nature a commenté : « Cette preuve est super importante en ce qui concerne tout ce qui se passe dans les mathématiques et la physique mathématique. »

Yitang Zhang a été invité à prononcer un discours à l’Université de Harvard le 13 mai dernier, au cours duquel il a présenté la progression de sa recherche. Son discours a été vivement applaudi par les auditeurs. L’article en ligne du journal britannique Nature qualifiait ses résultats d’étape importante. Entretemps, ses résultats académiques ont fait sensation dans les grandes institutions américaines de recherche et différents instituts lui ont envoyé des invitations successives.

La vie est difficile, mais il n’abandonne jamais

Yitang Zhang est né à Pékin en 1955 et ses ancêtres étaient de Pinghu dans la province du Zhejiang en Chine. En 1978, il a été admis au Département des mathématiques de l’Université de Pékin avec les honneurs et y a décroché sa maîtrise. En 1985, il s’est installé aux États-Unis et a finalisé son doctorat à l’Université de Purdue.

Après avoir terminé son doctorat en 1992, Yitang Zhang ne trouvait pas de travail académique. Pour gagner sa vie, il a enchaîné les emplois divers comme comptable, commis de restaurant, livreur de repas, etc. Tout en errant et en endurant les épreuves, il a persisté dans la recherche des problèmes mathématiques.

En 1999, M. Zhang a finalement trouvé un emploi de professeur enseignant à l’Université du New Hampshire. Quelques années plus tard, il est devenu conférencier de l’université. En plus d’enseigner aux classes de premier cycle, il enseignait également dans le second cycle. Bien que cet emploi soit assez chargé, il a tout de même réussi à trouver du temps pour étudier les problèmes mathématiques qui l’intéressaient.

La raison de son succès : la persévérance

Lorsqu’il doit décrire les raisons de son succès, il répond que le plus important est la persévérance. Quand à ses sentiments face à sa soudaine accession à la célébrité, il mentionne trois choses qui le rendent heureux : «Tout d’abord, je suis heureux d’avoir résolu le problème. Ensuite, je suis heureux de voir que ma découverte a rapidement été reconnue. Enfin, je suis heureux d’avoir pu persévérer dans ce problème. »

Il a ajouté qu’une dernière raison à son succès est qu’il a beaucoup de chance. Il a expliqué qu’il a beaucoup de chance de pouvoir persévérer dans sa passion. «Vous devez y apporter une attention continue toute l’année, » a-t-il insisté.

Cela étant dit, il a refusé une offre d’un prestigieux institut de recherche en Chine et a expliqué : « Je ne rentrerai pas en Chine dans un avenir proche.» Il a ajouté que son principal souci est qu’un retour en Chine pourrait nuire à ses recherches et qu’il pourrait rencontrer de nombreuses interférences. Comme dit le proverbe : « On ne peut pas toujours faire ce que l’on veut. Il faut savoir faire des compromis dans ce monde. » Sans cela, « je ne serais pas qui je suis aujourd’hui, » a-t-il conclu.

Version anglaise : http://www.chinagaze.com/2013/07/07/overseas-chinese-math-expert-makes-splash-in-international-math-circles

Version chinoise : http://www.secretchina.com/news/13/06/13/500860.html

Publicités