Archives pour la catégorie Géographie

Nouveau projet pharaonique chinois : le tunnel de Bohai

Écrit par SMART PLANET

Les responsables chinois ont annoncé le projet de construire le tunnel sous la mer le plus ambitieux, le plus cher et le plus long du monde. Ce tunnel de plus de 120 km permettrait de réduire le temps de trajet entre les villes de Dalian et Yantai de 8h à 1h de route (David Worthington/Wikipedia)

Les responsables chinois ont annoncé le projet de construire le tunnel sous la mer le plus ambitieux, le plus cher et le plus long du monde. Ce tunnel de plus de 120 km permettrait de réduire le temps de trajet entre les villes de Dalian et Yantai de 8h à 1h de route (David Worthington/Wikipedia)

Si vous cherchez des preuves que la Chine vise le titre de plus grande économie mondiale, il suffit de regarder ses projets en termes d’infrastructures : les responsables chinois ont annoncé le projet de construire le tunnel sous la mer le plus ambitieux, le plus cher et le plus long du monde.

Selon un article de Gwynn Guilford dans le journal Quartz, la Chine prépare son projet de construction de l’immense tunnel marin Bohai. Ce tunnel de plus de 120 km permettrait de réduire le temps de trajet entre les villes de Dalian et Yantai de 8h à 1h de route. Dalian est le port en eau chaude le plus au nord du pays et Yantai est une zone urbaine abritant des centres de commercialisation de poissons et des zones économiques en pleine expansion.

Ce tunnel devrait coûter pas moins de 43,4 milliards de dollars, mais selon l’agence Reuters, l’Académie des ingénieurs de Chine prévoit que cet investissement soit recouvert en 12 ans grâce aux revenus générés par le tunnel et l’accroissement du transport de marchandises entre les deux villes. Lorsque les premiers plans du tunnel avaient été tracés au début des années 90, le coût de l’opération avoisinait les 10 milliards de dollars.

Voici quelques points de comparaison à l’échelle de ce nouveau projet chinois :

=> Le projet East Side Access de New York devant relier le East Side de Manhattan à Long Island devrait coûter près de 8,4 milliards de dollars pour être achevé.

=> Le tunnel Bohai est trois fois plus cher que le « Big Dig », le grand réseau autoroutier souterrain de Boston

=> Le projet Crossrail de Londres se chiffre autour de 22 milliards de dollars.

=> Le tunnel Bohai sera deux fois aussi long que le Tunnel japonais Seikan, l’actuel détenteur du record ou que le Tunnel sous la Manche reliant la France à la Grande-Bretagne.

=> Les responsables chinois devront construire un tunnel résistant à des séismes de magnitude 8.0.

=> Si le budget de telles constructions n’entrait pas en compte, un tunnel sous vide pourrait déjà relier New York à Londres en une heure, soit une vitesse de plus de 4 000 km/h.

Mais il reste une question : le tunnel de Bohai verra-t-il jamais le jour ? La Chine a annoncé l’an dernier un programme de stimulation de la croissance économique dans les grandes villes en créant de nombreuses « villes-fantômes ». Le régime chinois a également annoncé une série de réformes vers un marché libre et une croissance plus graduelle du PIB pour se prévenir de futurs problèmes de dettes.

Le Tunnel de Bohai serait une merveille d’ingénierie… s’il est jamais construit.

Version anglaise : China Plans to Build World’s Longest Undersea Tunnel

Avec l’autorisation de : Smart Planet

Publicités

La Grande Muraille de Chine, la plus longue construction au monde

Écrit par CHINA GAZE

Originellement construite en terre battue, la Grande Muraille de Chine a été rénovée au cours de la Dynastie Ming (1368-1644), période durant laquelle l'usage de la brique et de la pierre s'est généralisé (Francisco Diez/Flickr)

Originellement construite en terre battue, la Grande Muraille de Chine a été rénovée au cours de la Dynastie Ming (1368-1644), période durant laquelle l’usage de la brique et de la pierre s’est généralisé (Francisco Diez/Flickr)

La Grande Muraille de Chine est la plus longue structure humaine sur terre. Au cours de sa construction, la Grande muraille était aussi appelée, « le plus long cimetière sur terre », près d’un million de personnes ayant trouvé la mort pendant sa construction. Originellement construite en terre battue, la Grande Muraille de Chine a été rénovée au cours de la Dynastie Ming (1368-1644), période durant laquelle l’usage de la brique et de la pierre s’est généralisé.

La Grande Muraille de Chine est constituée de passages frontaliers, de remparts de ville et de tours de garde. Les troupes de défense comptaient sur les passages frontaliers, présentant des passages suffisamment larges pour laisser passer des échelles et des chevaux. Le toit des remparts de ville est large de 1,5 mètre de sorte que les provisions, les armes et autres objets de temps de guerre pouvaient être transférés.

Les remparts de ville sont hauts de plus de 3 mètres , avec des corniches extérieures en contrefort permettant d’observer et de tirer. La plupart des remparts sont construits en bois et en brique, allant de 1 à 3 étages. L’arête est décorée de tuiles en formes d’animaux, de dragons torsadés et de lions.

Les matériaux des murs variaient avec le climat. L’utilisation de la brique s’est généralisée avec le temps, surtout après la Dynastie Tang et la progression de la production de brique. Les murs en maçonnerie étaient parfois utilisés, comme les remparts autour de Badaling (la section la plus visitée de la Grande Muraille) construits avec de gigantesques pierres de taille.

Au début, les portes des villes étaient construites en linteaux de bois. Mais sous la Dynastie Ming, des passages en forme d’arche ont été construits en briques et en pierres et à l’intérieur, les deux battants des grandes portes en bois étaient décorés de clous métalliques géants.

Sur la Grande Muraille, les barbacanes présentaient le meilleur moyen de l’époque pour communiquer. Pendant la journée, les soldats suspendaient des drapeaux, jouaient des hochets, lançaient des feux d’artifice et brûlaient des herbes ou des brindilles pour envoyer des signaux de fumée. La nuit, ils allumaient des lanternes ou brûlaient des herbes séchées dans un panier pour créer des signaux avec les étincelles.

La Grande Muraille de Chine est la plus longue structure humaine sur terre. Au cours de sa construction, la Grande muraille était aussi appelée, « le plus long cimetière sur terre », près d'un million de personnes ayant trouvé la mort pendant sa construction (degreezero/Flickr)

La Grande Muraille de Chine est la plus longue structure humaine sur terre. Au cours de sa construction, la Grande muraille était aussi appelée, « le plus long cimetière sur terre », près d’un million de personnes ayant trouvé la mort pendant sa construction (degreezero/Flickr)

Version anglaise : The Great Wall of China, the World’s Longest Landmark