Des livres interdits deviennent des cadeaux de choix pour les responsables du Parti communiste chinois

Écrit par Xiuyi Lin, CHINA GAZE

Interdit en Chine communiste : Organes d'état, Abus de transplantations en Chine. Des livres interdits par les autorités communistes en Chine continentale sont devenus très recherchés par les touristes chinois, dont les responsables du Parti communiste chinois (Brad T/China Gaze)

Interdit en Chine communiste : Organes d’état, Abus de transplantations en Chine. Des livres interdits par les autorités communistes en Chine continentale sont devenus très recherchés par les touristes chinois, dont les responsables du Parti communiste chinois (Brad T/China Gaze)

Depuis que Hong Kong respecte la politique du tourisme libre, des livres interdits par les autorités communistes en Chine continentale sont devenus très recherchés par les touristes chinois, y compris les responsables du Parti communiste chinois, qui sont devenus des clients réguliers.

Les livres interdits en Chine deviennent souvent des cadeaux de choix pour les touristes venus de Chine continentale.

Une petite échoppe très populaire de la Baie de Causeway à Hong Kong a gagné sa réputation en vendant exclusivement depuis plus de 10 ans des livres interdits en Chine continentale.

Son propriétaire Ziqiang Deng explique que les gens cherchent de temps à autre des livres différents, principalement des livres ayant trait aux affaires courantes.

Par exemple, les livres écrits au sujet des scandales autour de Bo Xilai et son épouse Gu Kailai sont devenus très populaires depuis l’an dernier.

Les livres traitant du nouveau dirigeant chinois Xi Jinping et son second Li Keqiang ont battu des records de vente après qu’ils soient arrivés au pouvoir.

Un groupe de clients réguliers de Chine continentale a dépensé des milliers de dollars en achats de certains livres avant de demander comment ils pouvaient les faire passer sans encombre à la douane.

Ziqiang Deng a répondu qu’ils pourraient passer à la douane en montrant leur carte d’identité spéciale leur permettant de venir tous les deux ou trois mois à Hong Kong pour acheter différents livres.

Ces clients viennent au magasin simplement pour récolter quelques informations, puis ils commandent des caisses de livres qu’ils se font livrer à leur hôtel.

Selon le propriétaire du magasin, les livres interdits en Chine continentale deviennent des cadeaux de choix dès le premier jour de leur parution.

En Chine, il existe même une tradition d’offrir des cadeaux aux responsables du Parti communiste de Chine. Autrefois, la tendance était d’offrir des montres et des bijoux. Mais aujourd’hui, les livres deviennent de plus en plus populaires. Et les librairies de Hong Kong possèdent un système de notation permettant de classer les livres et autres ouvrages interdits, comme le magazine New Era, selon leur popularité et le nombre d’exemplaires vendus.

Une petite échoppe très populaire de la Baie de Causeway à Hong Kong a gagné sa réputation en vendant exclusivement depuis plus de 10 ans des livres interdits en Chine continentale. Ci-dessus : Une réplique du livre Neuf commentaires sur le Parti communiste (Epoch Times)

Une petite échoppe très populaire de la Baie de Causeway à Hong Kong a gagné sa réputation en vendant exclusivement depuis plus de 10 ans des livres interdits en Chine continentale. Ci-dessus : Une réplique du livre Neuf commentaires sur le Parti communiste (Epoch Times)

Version anglaise : http://www.chinagaze.com/2013/07/10/banned-books-become-hot-gifts-for-communist-party-of-china-officials

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s