Les douanes américaines renvoient des femmes chinoises enceintes vers la Chine

Écrit par CHINA GAZE

Les douanes américaines ont récemment renvoyé des femmes enceintes chinoises vers la Chine alors qu'elles voulaient entrer aux États-Unis. (molly_darling/Flickr)

Les douanes américaines ont récemment renvoyé des femmes enceintes chinoises vers la Chine alors qu’elles voulaient entrer aux États-Unis. (molly_darling/Flickr)

Les douanes américaines ont récemment renvoyé des femmes enceintes chinoises vers la Chine alors qu’elles voulaient entrer aux États-Unis. Bien que la loi américaine sur l’immigration n’interdise pas aux femmes étrangères enceintes d’entrer aux États-Unis, les douanes américaines se concentrent actuellement sur la tendance des femmes étrangères enceintes à venir délibérément donner naissance dans le pays.

L’attitude des services de douanes et de protection des frontières américaines envers les femmes étrangères enceintes est passée de « pas d’interférence » à « imposer un interrogatoire dès qu’une femme est susceptible d’être enceinte. »

Récemment, de nombreuses femmes enceintes possédant un visa touristique n’ont été autorisées à rester que quelques semaines, bien moins longtemps que ce que n’autorisent les visas touristiques habituels. Des femmes enceintes ont également été interrogées et rapatriées le même jour par l’avion suivant.

Le matin du 19 juin, Wu Xiaoyun, une femme enceinte, est arrivée de Pékin à l’aéroport de Seattle et elle a été renvoyée la nuit même. Un agent des douanes chinoises l’a gentiment réconfortée en disant : « Les douanes de Seattle renvoient de nombreuses femmes enceintes chaque jour, vous n’êtes pas un cas isolé. »

Mme Su, une autre femme enceinte qui voyageait avec elle, a également été renvoyée. Deux autres femmes enceintes qui voyageaient dans le même avion ont été conduites dans une petite pièce où elles ont été interrogées.

Selon un agent de Los Angeles, il n'est pas approprié qu'une femme enceinte vienne accoucher aux États-Unis en se présentant comme une touriste, ce qui mobilise des ressources et des médecins dans les hôpitaux. (raebrune/Flickr)

Selon un agent de Los Angeles, il n’est pas approprié qu’une femme enceinte vienne accoucher aux États-Unis en se présentant comme une touriste, ce qui mobilise des ressources et des médecins dans les hôpitaux. (raebrune/Flickr)

L’agent des douanes chinoises leur a aussi raconté qu’ils avaient récemment reçu un avis international demandant d’interroger toutes les femmes étrangères enceintes pour savoir si elles se rendent aux États-Unis avec l’intention de donner naissance. « Surtout pour les femmes qui sont enceintes de plus de cinq mois, il est très difficile d’entrer aux États-Unis maintenant, » a-t-il commenté.

Selon les services de douanes et de protection des frontières de Seattle, les femmes enceintes ont de fortes chances d’êtres interrogées à leur arrivée. Si une femme enceinte arrive aux États-Unis avec l’intention de donner naissance, les autorités américaines ont le droit de la rapatrier.

Un agent des douanes et frontières de Los Angeles a commenté que les chances d’entrée d’une femme enceinte aux États-Unis sont directement liées au terme de sa grossesse. « Plus on se rapproche du terme, plus il existe de chances qu’elle soit interrogée et plus il y a de chances qu’elle soit rapatriée. »

Mais cet agent a refusé de dire comment une femme enceinte est repérée et invitée à être interrogée.

Selon un agent de Los Angeles, il n’est pas approprié qu’une femme enceinte vienne accoucher aux États-Unis en se présentant comme une touriste, ce qui mobilise des ressources et des médecins dans les hôpitaux. « Pourquoi ne peuvent-elles pas accoucher dans leur propre pays ? »

Aux femmes enceintes possédant des espèces et des preuves de revenus entrant aux États-Unis en déclarant qu’elles couvriront elles-mêmes les frais médicaux, les services des douanes et frontières répondent : « Même si elles déclarent pouvoir couvrir les frais, nous ne pouvons pas voir ni contrôler leur comportement une fois qu’elles sont entrées. »

Ni les douanes de Los Angeles ni celles de Seattle n’ont pourtant confirmé l’interdiction d’entrer aux États-Unis pour les femmes étrangères enceintes de plus de cinq mois.

Version anglaise : http://www.chinagaze.com/2013/07/08/u-s-customs-sending-chinese-pregnant-women-back-to-china

Version chinoise : http://www.secretchina.com/news/13/06/22/501890.html

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s