La légende des lanternes chinoises

Écrit par Lu Lu, CHINA GAZE

Chaque année, au cours de la Fête des lanternes, qui tombe le 15ème jour du premier mois lunaire, les gens accrochent des lanternes rouges pour créer une atmosphère festive, les lanternes étant un symbole de réunion. (Marufish/Flickr)

Chaque année, au cours de la Fête des lanternes, qui tombe le 15ème jour du premier mois lunaire, les gens accrochent des lanternes rouges pour créer une atmosphère festive, les lanternes étant un symbole de réunion. (Marufish/Flickr)

Les lanternes chinoises, aussi appelées lanternes colorées, sont nées en Chine il y a près de 1 800 ans au cours de la Dynastie des Han de l’ouest. Chaque année, au cours de la Fête des lanternes, qui tombe le 15e jour du premier mois lunaire, les gens accrochent des lanternes rouges pour créer une atmosphère festive, car les lanternes sont un symbole de réunion. Depuis la Dynastie des Han de l’ouest, les lanternes chinoises sont utilisées lors de toutes les occasions joyeuses au sein de la communauté chinoise.

On trouve différents types de lanternes chinoises comme les lanternes palais, les lanternes shadeng en gaze, les lanternes swag et bien d’autres encore.

Sur ces lanternes chinoises apparaissent de nombreuses formes de décoration qui peuvent êtres classées en motifs figuratifs comme les paysages, les fleurs et les oiseaux, les dragons et les phénix, les poissons et les insectes. Des scènes de vies peuvent aussi être dépeintes tout autour de la lanterne pour le divertissement des gens.

Les formes des lanternes varient également. La lanterne la plus traditionnelle a une forme ovale et est de couleur rouge, décorée de pompons dorés. Ce modèle traditionnel apparaît parfois en forme carrée.

Les matériaux utilisés pour la fabrication de la lanterne chinoise varient également. Le plus souvent, le support est construit en bambou, en bois, en rotin et en fil de fer. L’abat-jour est fait de soie ou de papier semi-transparent. Les décorations sont appliquées selon différentes méthodes : calligraphie, peinture, broderie et papier découpé.

En plus d’apporter de la lumière et une atmosphère spéciale le soir et la nuit, les lanternes chinoises portent également une dimension symbolique. Selon Wu Dunhou, un spécialiste taiwanais, les lanternes palais utilisées lors des mariages symbolisent la fête joyeuse, tandis que les lanternes aux supports de bambou ont une connotation funéraire.

Toujours selon Wu Dunhou, les lanternes parasol portant des noms de famille représentent l’abondance pour les membres masculins d’une famille parce que le son du mot « lanterne » en mandarin est similaire à celui de « hommes de la famille ». Dans le passé, chaque famille accrochait des lanternes portant des noms de famille aux corniches et dans les salles à manger.

Dans l’antiquité chinoise, lorsque l’école commençait le premier mois lunaire de l’année, les parents préparaient une lanterne pour leurs enfants, qui était ensuite allumée par les enseignants pour symboliser un avenir brillant pour l’année à venir. Cette cérémonie d’allumer une lanterne a évolué et est devenu une coutume de porter des lanternes tout le long de la Fête des lanternes.

Pendant la période Kaiyuan de la Dynastie Tang, les gens fabriquaient des lanternes en forme de dragon pour célébrer la paix et la prospérité. (ocad123/Flickr)

Pendant la période Kaiyuan de la Dynastie Tang, les gens fabriquaient des lanternes en forme de dragon pour célébrer la paix et la prospérité. (ocad123/Flickr)

La Fête des lanternes

La coutume d’admirer des lanternes au cours de cette fête remonte aux premiers jours de la Dynastie Han. Au cours de la période Kaiyuan de la Dynastie Tang, les gens fabriquaient des lanternes en forme de dragon pour célébrer la paix et la prospérité. Depuis, la culture des lanternes s’est largement popularisée.

Lorsque Zhu Yuanzhang de la Dynastie Ming a installé la capitale chinoise à Nanjing, des dizaines de milliers de lanternes ont été lancées le long de la rivière Qinghuai. Au cours du règne de l’Empereur Yongle, en plus d’élever le lampadaire de Dali Bie Shan à la Porte du milieu, il a également établi un marché aux lanternes devant la Porte Hua. Et à Pékin aujourd’hui, une rue porte le nom Dengshikou, ce qui signifie « marché aux lanternes ».

Les légendes de l’origine de la Fête des lanternes

De nombreuses légendes entourent l’origine de la Fête des lanternes. Voici la plus populaire d’entre elles. La coutume d’exposer des lanternes lors de cette fête remonte à la Dynastie des Han de l’Est. L’Empereur Mingdi était un bouddhiste pieux. Un jour, il a appris l’existence de la tradition d’allumer des lanternes pour vénérer le Bouddha le 15e jour du premier mois lunaire. Dans le but de promouvoir le bouddhisme, l’Empereur a ordonné à tous ses sujets de présenter des lanternes allumées chez eux ce soir-là, en plus de toutes celles allumées dans les palais et les temples. Ainsi, une tradition bouddhiste est progressivement devenue une fête populaire.

L’origine des lanternes palais pourrait être celle-ci. Au cours de la période Yongzheng de la Dynastie Qing, un vieil homme de la province du Hebei était très habile dans la construction des lanternes. Ce vieil homme avait construit plusieurs lanternes et les vendait sur le marché du canton de Gaocheng. Un jour, le magistrat du canton qui se baladait sur le marché, admira les lanternes du vieil homme et les acheta toutes d’un coup.

Les lanternes fabriquées par ce vieil artisan étaient vraiment uniques avec une finition affinée. Le magistrat les aimait tellement qu’il les considérait comme un trésor.

La même année devait être prélevé le tribut pour l’empereur et le magistrat se défit avec peine de plusieurs lanternes pour les offrir en cadeau à l’empereur.

L’empereur s’enthousiasma vivement à la vue de ces lanternes. Non seulement, il récompensa généreusement le magistrat, mais l’empereur reconnut ces lanternes comme tribut. Il suspendit ces lanternes rouges dans tout le palais. C’est ainsi qu’elles reçurent le nom de lanternes palais.

Lors de la Dynastie Qing, ces lanternes rouges étaient suspendues dans tout le palais. C'est ainsi qu'elles reçurent le nom de lanternes palais.  (j.kunst/Flickr)

Lors de la Dynastie Qing, ces lanternes rouges étaient suspendues dans tout le palais. C’est ainsi qu’elles reçurent le nom de lanternes palais. (j.kunst/Flickr)

Les lanternes chinoises aujourd’hui

Bien que les lanternes chinoises aient avant tout une fonction esthétique, elles sont toujours fabriquées et utilisées par les Chinois d’aujourd’hui. Comme autrefois, ces lanternes ont gardé leur dimension artistique et servent à éclairer et décorer.

Dans les rues des grandes villes comme des petits villages de Chine, des lanternes rouges dressent le décor des fêtes comme le nouvel An chinois, la Fête de la mi-automne et la Fête des lanternes.

Pour voir les plus belles expositions de lanternes traditionnelles, il faut aller à Pékin, Hong Kong et Nanjing. À Pékin, des fêtes traditionnelles ont lieu dans de nombreux endroits et les lanternes chinoises peuvent être admirées un peu partout.

Bien que les lanternes chinoises aient avant tout une fonction esthétique, elles sont toujours fabriquées et utilisées par les Chinois d'aujourd'hui (ocad123/Flickr)

Bien que les lanternes chinoises aient avant tout une fonction esthétique, elles sont toujours fabriquées et utilisées par les Chinois d’aujourd’hui (ocad123/Flickr)

Version anglaise : http://www.chinagaze.com/2013/07/02/the-legend-of-the-chinese-lantern-and-the-chinese-lantern-festival

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s